Qui peut avoir recours à la médiation ?

Vous êtes

  • Un Professionnel
    Commerçant, libéral, artisan, entreprises, clinique, employeur, industrie, agriculteur
  • Un Particulier
    Famille, père, mère, oncle, cousin, voisin, client, consommateur, administré, salarié
  • Une Administration
    Etat, Collectivité territoriale, Entreprise publique, établissement hospitalier, services publics

Qui peut avoir recours à la médiation ?

La médiation peut être mise en œuvre par toute personne, qu’elle soit simple particulier, entreprise ou administration. La médiation s’adresse à toutes personnes, morales ou physiques qui veulent trouver une issue amiable à un différend qui les oppose.

La médiation s’adresse aux personnes qui redoutent que le système judiciaire ne leur permettra pas de maîtriser la solution qui sera apportée à leur litige (aléa judiciaire), ne leur permettra pas de trouver un apaisement dans leurs relations, de façon sereine, confidentielle et rapide.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6, assure des missions de médiation pour permettre à ses clients d’assurer et de garantir au mieux la défense de leurs intérêts dans les relations intra et interentreprises.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6, assure des missions de médiation pour les différends concernant la vie privée et les rapports familiaux (mariage, divorce, patrimoines, conflits lors d’une succession, hospitalisation d’office…) ;

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6, assure des missions de médiation pour les administrations publiques, les collectivités territoriales et les services de l’Etat.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6 vous accompagne lorsque vous voulez trouver une issue à votre litige mais que vous ne savez pas comment vous y prendre pour y parvenir.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6 vous accompagne lorsque vous devez continuer à avoir des relations avec l’autre partie, que ce soit au plan personnel, professionnel, social, économique ou politique.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6 vous accompagne en médiation lorsque vous convenez qu’il y a nécessité de réparer un préjudice.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6 peut être désigné par toute personne en tant que médiateur aux fins d'assurer des missions de médiation, ou vous assister au cours d'une médiation, quel que soit le domaine de cette médiation.

Guillaume GARDET, médiateur libéral et indépendant à LYON 6 assure ses missions de médiation partout en France et en Europe.

Pourquoi avoir recours à la médiation ?

Pour Trouver une alternative au système judiciaire et retrouver la sérénité
En fait, tout oppose la médiation au système judiciaire.

A. Que ce soit sur la solution apportée au litige en médiation :

  • Le système judiciaire ne permet pas aux parties de maîtriser la solution qui sera apportée à leur litige (aléa judiciaire) alors que la médiation permet à toutes les parties de choisir leur solution ;
  • La justice impose ses solutions, tandis que la médiation permet aux parties de proposer et choisir leurs solutions ;
  • Là où la justice tranche, la médiation apaise les parties.

B. Que ce soit sur le déroulement de la médiation

  • Le système judiciaire ne tient pas compte de la nature des personnes tandis que la médiation intègre la psychologie en priorité ;
  • Le système judiciaire entretient l’opposition et l’éloignement des parties alors que la médiation rapproche en « tête à tête » ;
  • Le système judiciaire soumet à de lourdes contraintes de procédure alors que la médiation est d’une grande souplesse ;
  • Le système judiciaire est public, alors que la médiation est confidentielle ;
  • Le système judiciaire ne retient qu’une solution satisfaisante en droit tandis que la médiation évoque toutes les difficultés ;
  • Le système judiciaire est lent, alors que la médiation est rapide ;
  • Le système judiciaire complexifie le règlement du différend là où la médiation simplifie à l’extrême;

C. Quand utiliser la médiation ?

Traditionnellement, trois objectifs sont assignés à la médiation :

  • Médiation Préventive, avant tout conflit (exemple, clause de médiation dans un contrat) ;
  • Médiation curative, pour mettre fin au conflit ;
  • Médiation curative, pour réparer les conséquences d’un conflit.

Trois critères se posent lorsque l’on pense à utiliser la médiation : des critères tenant aux rapports des parties entre elles, d’autres tiennent à l’affaire elle-même et enfin, au regard de l’absence de plus-value d’une issue judiciaire.

a. Médiation et relation des parties

La médiation s’inscrit dans un process qui repose exclusivement sur une dimension psychologique et relationnelle.

Il convient de privilégier la médiation lorsque les parties savent vouloir trouver une issue à leur litige sans nécessairement savoir comment s’y prendre pour y parvenir.

La médiation est à privilégier lorsque les parties à la médiation doivent ou veulent continuer à avoir des relations, que ce soit au plan personnel, professionnel, social, économique ou politique.

La médiation est également à privilégier lorsque les parties à la médiation conviennent qu’il y a nécessité de réparer un préjudice qui que soit le bénéficiaire de la réparation.

b. Médiation et nature de l’affaire

La médiation doit être privilégiée lorsque l’affaire doit rester confidentielle.

Le médiateur ne divulgue ni ne transmet à quiconque le contenu des entretiens ni aucune information recueillie dans le cadre de la médiation, sauf s’il en a l’obligation légale ou s’il y a non-respect d’une règle d’ordre public.

Le médiateur ne peut notamment pas faire état des éléments dont il a eu connaissance lors de son intervention et ne doit fournir aucun rapport à ce sujet.

En cas de médiation judiciaire, il peut, tout au plus, indiquer au juge s’il y a eu accord ou non.

La médiation doit être privilégiée lorsque la solution doit être trouvée rapidement.

La médiation doit être privilégiée lorsque l’affaire est particulièrement complexe.

c. Médiation privilégiée au lieu d’une procédure judiciaire sans plus-value

La médiation doit être privilégiée lorsque il y a un risque judiciaire, qu’elle que soit la décision prise par le juge.

La médiation doit être privilégiée lorsque la justice n’a pas de solution.

Nous Contacter

c